dimanche 24 octobre 2010

Le cauchemar du reconstituteur...

Depuis quelques jours, je trouve des spécimens d'une sorte de petite larve légèrement poilue dans ma pile de couture en cours. Pas un gros truc non. Juste une petite bestiole sans intérêt.
Et bien non, grossière erreur.
Cette bestiole est le cauchemar du reconstiteur, j'ai nommé l'Anthrène.

Sa larve se nourrit de tout ce qui est d'origine animale: les fourrures, les tissus en laine, en soie, le cuir... et y fait plein de trous... Autant dire que ces bêtes là peuvent ruiner des années d'efforts et de travail sur un beau costume.

Voilà à quoi ça ressemble dans son état larvaire (environ 2mm):




Et voilà l'effet de cet bestiole sur ma poneva en laine.. 3 ou 4 trous aux 5 cm² :



Point crucial : comment on s'en débarrasse ? et comment on s'en prémunit ?

Pour s'en débarrasser :
1- Laver ! tout ce qui peut l'être passe à la machine (y compris ce qui n'est pas mangé par les anthrènes mais qui peut leur servir de refuge comme les housses de couette, les housses de coussins, les couvertures)
2- Congeler ! Ce qui ne peut être lavé, comme les fourrures ou les peaux peut être congelé pendant au minimum 48h (certains conseillent même plusieurs semaines...).
3- Passer l'aspirateur partout ! Bah oui, la poussière c'est confortable. (n'oubliez pas le dessous des matelas, même si le tissu est synthétique et que les larves ne l'attaqueront pas, elles s'en serviront potentiellement comme base arrière)
4- Utiliser de l'insecticide ! Ça pue, il faut s'exiler de chez soi le temps que ça agisse mais aux grands mots les grands remèdes.
Avec ça, on devrait être tranquilles.



Maintenant, pour toi le chanceux qui a vérifié dans ses coffres et qui n'a pas trouvé la diabolique bestiole, comment s'en protéger ?

1- En rangeant les matières sensibles dans de grands sacs congélation avant de les ranger dans le placard.
2- En lavant ou congelant tout nouveau tissu ou toute nouvelle peau acheté.
3- En reconnaissant la version adulte de l'anthrène, une sorte de mini coccinelle couverte de dessins dans des tons beiges-marrons comme ça comme ça ou comme ça et en la mettant dehors immédiatement, histoire qu'elle ne vienne pas pondre sur le joli costume varègue 100% laine. (quand on trouve un adulte, il peut être intéressant de vérifier partout chez soi, que l'insecte en question ne soit pas originaire d'un recoin de la réserve à tissus inutilisés...)

Ces bestioles sont surtout visibles à l'automne, alors c'est le moment de faire le tour de tout ce qui peut être endommagé.

Voilà vous êtes tous prévenus.
Et moi j'ai plus qu'à me refaire une poneva ... le reste ayant été à peu près épargné

3 commentaires:

Laza a dit…

Ouch
Inspection des placards à programmer donc.

Anonyme a dit…

Bonsoir,

En passant, comme ça, quelques liens vers des solutions d'extermination écolos mais radicales :

http://www.penntybio.com/insectes/anthrene.htm

http://www.penntybio.com/huiles/insecticide.html#douce_nature

http://www.eco-bio.info/forum/upload/topic/8205-probleme-danthrenes-attagenes-comment-les-repousser/

Ça peut aider...
Je confirme qu'un bon savon bio à la lavande, bien odorant, débité en petits cubes placés à bon escient, c'est très efficace !

Anonyme a dit…

je voulais ressortir mes aiguilles après la pause estivale et je viens d'en trouver une "meute" dans ma réserve de laine !!!
inspection immédiate de toutes mes robes et petits hauts préférés !!
je vais me mettre à la recherche de ces petites "coccinelles" !