lundi 26 octobre 2009

Robe milieu XVe laçages cotés


Création d'une robe XVe de plus, mais cette fois ci ce n'est pas pour moi ! C'est une robe d'anniversaire.
Le futur statut de la demoiselle est artisan plutôt aisé. J'ai opté pour une chemise toute simple et ample en voile de coton très fin, et relativement cher à cette époque. Par dessus une robe en lin fin rouge vif, sans manches, ouverte sur les cotés depuis le dessous des bras jusqu'à la taille. Les laçages sont réalisés grâce à des œillets brodés et les lacets terminés par de petites aiguillettes. L'ampleur de la robe est assez importante (plus il y a de tissu, plus la propriétaire est riche !) mais reste pratique.

Je me suis inspirée de plusieurs peintures :
-Sur la première, on retrouve l'ouverture coté et l'absence de manches de la robe, par contre ce n'est pas exactement un laçage.
-Sur la deuxième peinture, les ouvertures sont bien plus grandes et cette fois ci lacées.
-Enfin, la dernière, elle est tout début renaissance (enfin elle est de la même période que les autres mais italienne ...) ! Mais quand on retire les manches fendues et la taille marquée par des plis du tissu, on retrouve bien la robe sans manches lacées médievale.


Après "quelques" heures de couture, voilà ce ça donne:

Robe lacée XVeRobe XVe lacée sur les cotesRobe XVe siecle lacée sur les cotes

Il faudra encore serrer un peu sur la poitrine (sur les photos tous les œillets ne sont pas utilisés) vu que les robes XVe, c'est très moulant!

Aucun commentaire: