jeudi 24 septembre 2009

Hydromel

- 80 cl d'eau (eau de source/eau minéral ou eau du robinet tirée à l'avance et bouillie)
- 300g de miel
- 1 sachet de levure de boulanger (ou mieux de la levure de vin)

Faire chauffer (presque bouillir) l'eau et y ajouter le miel. Laisser au chaud pendant quelques minutes.
(Y ajouter, si on veut parfumer l'hydromel, deux clous de girofle)

Faire bouillir de l'eau et rincer entonnoir et bouteille pour les stériliser.
Verser le mélange chaud dans la bouteille. Fermer la bouteille et la passer sous l'eau froide.
Quand la température du mélange est entre 20 et 30°, verser la moitié du sachet de levure (la levure de boulanger meurt à 50°, si le mélange est trop chaud, il n'y aura pas de fermentation et donc... pas d'alcool !)

Fermer la bouteille et rapidement la mettre tête en bas pour que les levures se diffusent dans l'ensemble du mélange. Réouvrir RAPIDEMENT la bouteille, car le mélange produit alors beaucoup de CO2 et que l'effet bouteille de champagne peut se produire. Le mélange est alors trouble et produit beaucoup de bulles.

Laisser la bouteille au repos avec le bouchon posé dessus pour éviter que des bactéries extérieures ne colonisent le mélange (une fermentation sauvage a rarement de bons résultats!)
Au bout d'environ une semaine, le mélange sera de moins en moins bulleux.

Progressivement, le mélange devient un peu plus transparent : les levures n'ont plus rien à manger et sont en train de mourir et de tomber au fond de la bouteille. Le miel laisse tout de même un côté trouble au liquide.

Il est alors possible de fermer la bouteille pour la mettre en sécurité, en prenant soin de venir ouvrir et refermer le bouchon de temps à autre (personnellement, je ne m'y essaie pas, je ne suis pas fan des grenades en verre...)

Conserver l'hydromel plusieurs mois ( en théorie 6 mois ... mais c'est long ...)
Prier pour qu'aucune levure ou bactérie extérieure ne se soit invitée pendant tout le temps de la macération

Filtrer les cadavres de levures gisant au fond, ou, pour avoir un mélange parfaitement clair, mettre la bouteille au frigo pour aider à précipiter les levures restant en suspension, et siphonner le dessus du mélange vers une autre bouteille, ébouillantée bien sûr.

Ne pas fermer de suite la bouteille, le fait de remuer le mélange entraine souvent un réveil des quelques levures dans le coma mais pas encore mortes et donc le retour de quelques bulles.

Hydromel maisonHydromel maisonHydromel maison

La bouteille après une semaine, et après environ 2 mois
Rendez vous dans 4 mois environ pour savoir si c'est bon !

5 mois plus tard:
Les levures se sont visiblement gavées de sucre et le résultat est donc un peu raide ... Pour la peine, je vais me refaire de vin de rose ...


Théorie de l'hydromel: La quantité de miel introduite au départ va conditionner la quantité d'alcool présente à la fin (sauf si on arrête la fermentation par chauffage ou chimiquement) 1° d'alcool s'obtient par un mélange initial d'environ 25g de miel par litre. 70% du miel environ est transformable en alcool.
Traditionnellement, la fermentation était lancée par les levures naturellement présentes dans le miel. Sauf que le résultat est un peu moins fiable ... (Wikipedia)

Aucun commentaire: