dimanche 8 mars 2009

Lebensborn



Une petite note sur une facette souvent ignorée de la Seconde Guerre Mondiale, les Lebensborn. Ces centres étaient des sortes de "fabriques à guerriers parfaits", des lieux de "production d'aryens". On y enfermait de femmes correspondant au plus purs critères aryens (blonde et solide) et on y invitait les S.S les plus représentatifs de cette "race" pour les faire s'y reproduire et engendrer une population aryenne parfaite... Assez glauque dans l'idée, le pire reste à venir.
Une fois les enfants "parfaits" nés, ils sont immédiatement retirés à leur mère afin d'être élevés dans des pouponnières géantes. Nourriture, vêtements et soins infirmiers, ces enfants avaient tout pour grandir et devenir de bons aryens obéissants car élevés dans la plus parfaite idéologie nazie, sans aucune intervention extérieure.
C'était sans compter l'élément le plus important pour le développement des enfants : l'affection. Traités comme des animaux d'élevage, n'ayant pour tout contact que des infirmières sans cesse remplacées, les enfants n'ont eu aucune attache affective et, du statut d'enfant parfait, un grand nombre d'entre eux deviennent finalement des enfants autistes ou débiles.

Il a existé une dizaine de ces établissements en Allemagne (8000 enfants nés environ), autant en Norvège, un aux Pays-Bas, un en France (l'Institut de Lamorlaye près de Chantilly), un au Luxembourg et un en Belgique...

Les enfants ayant réussi à se développer "normalement" connurent tout de même un taux de suicide hors norme...





Acte de naissance d'un enfant de Lebensborn (les mentions "père" et "mère" sont barrées)

1 commentaire:

Laza a dit…

joyeux tout ça...