jeudi 18 décembre 2008

Robe XVe siècle - Iconographie et Reconstitution


Pour débuter en reconstitution, le plus simple est généralement le XVe siècle. Les sources iconographiques pour cette époque sont nombreuses. On trouve aussi bien de l'image religieuse que des représentations de la vie quotidienne (il faut quand même prendre en compte le fait que les enluminures sont une version embellie de la réalité)

Voilà la source sur laquelle je me suis basée pour créer ma robe :
Les Riches Heures du Duc de Berry (Juin)


On retrouve ce type de robe tout au long du XVe siècle avec des manches, amovibles ou non, avec un laçage plus ou moins ouvert, laissant voir une sous robe blanche ou une robe de couleur.

 
De gauche à droite : Le massacre des Innocents (Hugo van der Goes, 1475), Lamentation (Hans Memling, 1475), Mortifiement de Vaine Plaisance (1470, Ms 151)

C'est une robe début XVe, à l'époque les robes sont plus cintrées que dans les siècles précédents. Il y a pas mal de laçage (devant ou cotés) qui permettent de bien ajuster la robe et qui sont plus rapides à fermer qu'une rangée de boutons. Le laçage est en zigzag et pas "croisé" comme on le fait maintenant pour nos chaussures par exemple. Les œillets sont souvent brodés ou alors le système de laçage est caché comme je l'ai fait ici (un ruban de tissu est placé sur l'intérieur de l'ouverture et cousu tous les 1.5 ou 2 cm pour faire passer le lacet). Je remplacerai plus tard ce système peu pratique par des œillets brodés voir Amélioration de ma robe XVe siècle.


Le patron de la robe comprend deux panneaux devant et deux derrière, auxquels sont ajoutés des godets(triangles de tissus) sur le devant, l'arrière et un de chaque coté , pour donner de l'ampleur à la robe en consommant le moins de tissu possible.

La robe est en drap de coton gris bleu (la couleur est assez difficile à décrire et change selon la lumière ... on croirait même qu'elle est verte à la lumière électrique !). Le coton n'est pas encore très répandu à cette période mais pour une première robe, le prix du lin a été un peu dissuasif. J'espère que les lavages succéssifs permettront d'assouplir le tissu pour obtenir un drapé plus souple.
Cette robe peut également être réalisée en drap de laine fin.

Pour information, voila la découpe des morceaux de tissu sur le lé de 1m50 x 2m50 que j'ai utilisé :

Découpe du tissu pour robe XVe sieclePatron de robe XVe siecle Riches Heures du Duc de Berry

Niveau finition, j'ai raccourci la chemise pour qu'elle arrive au niveau des chevilles et agrandi le décolleté qui était souvent assez large à cette période.

Version finale avec ceinture et aumonière de chez Rêves d'Acier :)

Robe XVe siecle lacée devant Riches Heures du Duc de Berry


Après amélioration est finitions, voici la robe portée à Folleville:



Pour réaliser cette robe, je me suis également inspirée du blog d'Hemiole: http://www.hemiole.com/index.php/?2007/09/10/19-costume-xve

2 commentaires:

Laza a dit…

Absolument superbe !

Mary a dit…

Merci merci ! :)